Reforme de l’état civil au Bénin : L’Ong Alcrer, le gouvernement et les PTFs valident la politique nationale

Reforme de l’état civil au Bénin : L’Ong Alcrer, le gouvernement et les PTFs valident la politique nationale

 

L’hôtel Miracle de Bohicon a abrité, les mardi 17 et mercredi 18 avril 2018, l’atelier de validation du document de politique nationale de l’état civil.
A cette importante assise, étaient présents plusieurs cadres de l’administration publiques, des partenaires techniques et financiers (PTF) mais également des Organisations de la Société civile (OSC) dont l’ONG ALCRER.

Cet atelier a été l’occasion pour les participants de noter que le système d’état civil Béninois souffre de deux grandes faiblesses à savoir :

1) Le faible taux d’enregistrement des faits d’état civil avec pour corollaire un état civil incomplet;
2 Le manque de fiabilité et l’absence de modernité caractérisé par des pratiques douteuses, peu soucieuses de l’authenticité et de la fiabilité des actes établis.

Aussi, prenant appui sur la vision du Bénin pour l’état civil qui est :  » Le Bénin a en 2025 un système d’état civil moderne, fiable et performant au service des populations et contribuant à la bonne gouvernance, à la Démocratie, à la sécurité et au développement » et en tenant compte des faiblesses identifiées, les participants ont fait des recommandations qui rejoignent les orientations stratégiques que sont :

1) Promotion de l’enregistrement des faits d’état civil;
2) Renforcement des capacités institutionnelles et humaines du système de l’état civil;
3) Modernisation du système de l’état civil;
4) Réorganisation de la gestion du système de l’état civil.

A l’issue des travaux au cours desquels l’ONG ALCRER a porté à l’attention des participants les attentes de la Société civile Béninoise, la politique nationale de l’état civil a pu être adopté.

 

                                                                                                                                     Cellule de communication