Budget de l’Etat 2019 : L’ONG ALCRER, Social Watch Bénin et les OSC élaborent leur document de plaidoyer

Budget de l’Etat 2019 : L’ONG ALCRER, Social Watch Bénin et les OSC élaborent leur document de plaidoyer

Un atelier de validation des contributions de la Société civile au budget de l’état, gestion 2019 a réuni, le vendredi 02 novembre 2018 au Chant d’Oiseau à Cotonou, un parterre de représentants d’OSC venus de différents horizons à travers le pays. Organisé dans le cadre de la mise en œuvre du programme de Participation citoyenne aux politiques publiques au Bénin, (PartiCiP 2), elle a abouti à l’élaboration d’un document de plaidoyer à  soumettre aux députés le 05 novembre prochain.

 

Sur invitation de l’Assemblée nationale, les organisations de la Société civile partageront, le lundi 05 novembre prochain avec les membres de la Commission des finances de l’institution parlementaire, leurs observations et recommandations relatives au Projet de budget 2019. C’est en prélude à cette activité annuelle consacrant le regard citoyen sur le contenu du budget de l’Etat qu’à l’initiative de l’ONG ALCRER et de de Social Watch Bénin, cet atelier a été organisé.

Dans ses propos introductifs de la séance, le Secrétaire Exécutif de Social Watch Bénin, Dieudonné Houinsou a rappelé que cette activité désormais ancrée dans l’agenda de la Société civile grâce à l’ouverture dont font montre le gouvernement et l’Assemblée nationale, est l’occasion privilégiée pour la Société civile de travailler en synergie pour adopter une position commune sur le contenu du budget de l’Etat élaboré par les soins du Ministère de l’Economie et des finances (MEF). Ainsi, dira-t-il, cette occasion permet aux OSC de jouer leur partition en vue de contribuer à l’adoption par l’Assemblée nationale d’un budget prenant en compte les besoins notamment des plus vulnérables de la Société.

Procédant à l’ouverture de l’atelier, le Président du Comité de Pilotage et de Suivi (CPS) de PartiCiP2, Martin Vihoutou Assogba a fait observer que « dans le cadre de la bonne gouvernance promue par nos organisations à travers la veille citoyenne sur la gestion des affaires publiques dans notre pays, cet exercice est apparu comme d’une impérieuse nécessité au regard de l’importance que revêt le budget dans le processus de développement de notre pays et surtout de son impact sur la vie de nos concitoyens ». Aussi, s’inscrit-elle, selon lui « dans une dynamique de suivi budgétaire centrée sur une adéquate utilisation des ressources publiques notamment financières allouées entre autres aux ministères sectoriels des services sociaux de bases pour l’exécution du budget de l’Etat ».

Aussi, à l’issue du processus de collecte d’informations auprès des OSC sur toute l’étendue du territoire national qui a précédé la tenue de la rencontre, il a exhorté les participants à fait preuve d’assiduité et d’engagement pour doter la Société civile d’un document en adéquation avec les attentes des populations en vue de sa soumission, le lundi prochain aux députés membres de la commission des finances.