Pratique du contrôle citoyen de l’action publique : Des OSC du Burkina-Faso s’inspirent de l’ONG ALCRER

Pratique du contrôle citoyen de l’action publique : Des OSC du Burkina-Faso s’inspirent de l’ONG ALCRER

Une délégation de plusieurs organisations de la Société civile burkinabè s’imprègne depuis ce mardi 23 septembre 2019 du savoir -faire de la Société civile Béninoise en matière de contrôle citoyen de l’action publique. Au menu des descentes au sein des deux organisations de veille citoyenne, le partage d’expériences pour améliorer la veille citoyenne au Burkina-Faso.

Composée de membres du Secrétariat Permanent des ONG (SPONG du Burkina-Faso, de l’Organisation de renforcement des capacités de développement (ORCADE) et de la Coalition Burkinabé pour les Droits de la Femme (CBDF), une délégation d’OSC du Burkina-Faso séjourne actuellement au Bénin dans le cadre d’un voyage d’échange et de partage d’expériences en matière de gouvernance et de contrôle citoyen au Bénin.

C’est dans ce cadre qu’au cours de la première journée de mission en terre béninoise, elle a eu une séance de travail avec les responsables et personnels de l’ONG ALCRER ce mardi 23 septembre en vue de s’imprégner des actions et approches de l’organisation de veille citoyenne en matière de contrôle citoyen de l’action publique.

A l’entame de la séance, le Directeur Exécutif de l’ONG ALCRER, Martin Vihoutou ASSOGBA a salué cette initiative qui concourt à renforcer les liens entre les OSC de la sous-région. « Votre présence dans nos locaux est un témoignage d’amitié qui nous permettra de partager mutuellement nos expériences dans le cadre de la promotion de la bonne gouvernance dans nos pays respectifs », dira-t-il.

Pour sa part, le Chargé de programme du SPONG, Pierre Omer Ouédraogo a remercié l’ONG ALCRER pour sa sollicitude et sa disponibilité à partager avec des ONG de la sous-région sa longue expérience dans le cadre du contrôle citoyen de l’action publique.

« Nous avons initié ce voyage d’échanges avec la Société civile Béninoise dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Renforcement de la gouvernance locale et du contrôle citoyen au Burkina-Faso pour un partage d’expériences. Ce voyage d’échanges va nous enrichir les uns et les autres et permettre à nos organisations de contribuer plus efficacement à la promotion de la bonne gouvernance dans notre pays, le Burkina-Faso », explique-t-il.
Partenaire technique de ce projet qui est mis en œuvre dans quatre (04) communes sur les trois cent-cinquante une (351) que compte le Burkina-Faso, Oxfam est représentée dans la délégation par deux de ses cadres. « Nous sommes impressionnés par les résultats obtenus par votre organisation en vingt-cinq (25) ans de pratique de la veille citoyenne ainsi que par sa remarquable contribution à la consolidation de la Démocratie au Bénin », dira le responsable du programme Citoyenneté active et réduction des inégalités (CARI) à Oxfam.