Plaidoyer pour la réouverture de l’Ambassade de Haïti au Bénin : Le Sénateur Jean-Marie Junior sollicite le soutien de  l’ONG ALCRER

Plaidoyer pour la réouverture de l’Ambassade de Haïti au Bénin : Le Sénateur Jean-Marie Junior sollicite le soutien de  l’ONG ALCRER

À la faveur de la célébration de la 22ème édition de la fête des religions traditionnelles (fête du Vodoun) le 10 janvier dernier, l’honorable sénateur haïtien, Jean-Marie Junior Salomon était en séjour au Bénin sur invitation du Roi d’Allada et Président du Haut Conseil des Rois du Bénin, sa Majesté Kpodégbé Toyi Djigla.

Mettant à profit ce séjour, l’ancien vice-président du Sénat haïtien et actuel vice-président de la Commission des Affaires étrangères, des cultes et des haïtiens vivant à l’étranger, a engagé une tournée auprès de plusieurs personnalités et institutions en vue de les solliciter pour un plaidoyer en faveur de la réouverture de l’Ambassade de Haiti au Bénin.

C’est dans ce cadre qu’il a été introduit,  aux lendemains des festivés, par le  Secrétaire Général de la communauté des Haïtiens vivants au Bénin, Patrick Vendredy au cabinet du Directeur Exécutif de l’ONG ALCRER, Martin Vihoutou Assogba.

« Nous sommes venus solliciter votre  soutien dans le cadre de notre plaidoyer pour la  réouverture de l’ambassade ici au Bénin », dira l’hôte de marque de l’ONG ALCRER.  

Pour le sénateur Salomon, « la  fermeture de l’Ambassade haïtienne est  particulièrement grave dans les relations bilatérales et surtout au regard de la proximité unique entre le Bénin et Haïti », estime-t-il. C’est pourquoi, il a enterpris cette démarche pour poser les jalons de la relance de  la coopération bénino-haïtienne désormais en difficulté.

Outre la réouverture de l’Ambassade à Cotonou, le sénateur Jean-Marie Junior Salomon plaide pour l’ouverture prochaine d’une représentation diplomatique du Bénin à Haïti.
 
En reçevant le sénateur haïtien, le Directeur exécutif d’ALCRER a fait part de sa joie de noter l’attachement des filles et fils de Haïti à la mère patrie en dépit de la distance.

« Nous louons votre démarche et partageons votre préoccupation. Le Bénin est honoré d’accueillir la seule ambassade haïtienne sur le continent africain. Nous mènerons avec vous les actions nécessaires pour sa réouverture », a ainsi rassuré Martin Vihoutou Assogba.

Dans ce sens, il  a annoncé des démarches dans les prochains jours à l’endroit des autorités Béninoises pour la relance des relations diplomatiques avec le pays de Toussaint  Louverture, le héros parti d’Allada.

À l’issue des échanges qui ont permis au sénateur Salomon de découvrir et d’apprécier le travail de l’ONG ALCRER, sa délégation est repartie satisfaite et rassurée des perspectives heureuses qui pointent à l’horizon pour les relations séculaires liant le Bénin et Haïti.

R