Gestion axée sur les résultats, planification stratégique et opérationalle et suivi-évaluation

Gestion axée sur les résultats, planification stratégique et opérationalle et suivi-évaluation

Le personnel du Programme PartiCiP outillé pour relever de nouveaux défis

La fin des formations organisées par le Programme de Participation Citoyenne aux Politiques Publiques locales (PartiCiP) au Bénin, mises en œuvre par ALCRER et de Social Watch Bénin, s’est soldée, le 05 juin 2015, par la remise des parchemins, au Centre de formation à Distance (Ced) de Cotonou. Durant plusieurs semaines, les animateurs du programme ont été renforcés en planification stratégique et opérationnelle, en gestion axée sur les résultats et en suivi-évaluation.

La promotion d’une bonne gestion des affaires publiques requiert de la part de ALCRER et de Social Watch Bénin, des attitudes et principes qui rassurent les citoyens dont elles défendent les droits. Pour y parvenir, elles doivent disposer des compétences avérées et être gérées selon les approches et principes de gestion stratégique satisfaisants. Dans le cadre de son appui à la promotion de la bonne gouvernance au Bénin, l’Ambassade Royale des Pays Bas, a financé le programme de Participation Citoyenne aux Politiques Publiques Locales au Bénin (programme PartiCiP), qui a pour objectif de « contribuer au renforcement d’une culture d’implication des citoyens dans l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi des politiques publiques qui prennent en compte les besoins des plus pauvres et l’équité genre au niveau local ».

C’est donc dans ce cadre que les animateurs de PartiCiP ont été outillés en planification stratégique et opérationnelle des activités, en suivi-évaluation de projets et en gestion axée sur les résultats. Dans les prochaines semaines, le Programme PartiCiP va organiser des ateliers communaux de formation des représentants d’OSC (APE, COGEC, Comité des marchés, Associations de commerçants) sur les techniques de suivi des chantiers dans les communes avec des supports en langue locales (dans l’Alibori).

Des dotations financières trimestrielles seront faites afin d’accompagner la réalisation des Plans d’actions trimestriels des CPC et des CPCA. Avec les médias, il est prévu des débats contradictoires sur les programmes des candidats et leur vision, afin d’amener les populations à faire le bon choix. La validation du rapport de capitalisation des six (06) ans du programme (rapport 2014) et sa mise sous presse, sera aussi réalisée ultérieurement. L’audit des comptes 2014 du programme sera fait par un auditeur reconnu de la Coopération Suisse.