Elections municipales, communales et locales de juin 2015 PartiCiP contribue à des élections apaisées et transparentes

Elections municipales, communales et locales de juin 2015 PartiCiP contribue à des élections apaisées et transparentes

A travers une présence accrue du personnel de la Coordination nationale et des acteurs de la Société civile réunis au sein des Cellules de participation citoyenne (CPC) dans ses quarante neuf communes d’intervention, le Programme de participation citoyenne aux politiques publiques locales (PartiCiP) a pris une part active à la tenue d’élections libres, transparentes et apaisées le dimanche 28 juin 2015 au Bénin.

Le vote, moyen permettant aux membres du vote de désigner leurs représentants dans des instances de gestion, constitue la première forme de participation citoyenne. C’est fort de cette réalité que le Programme PartiCiP s’est déployé à travers les membres de sa coordination nationale et des cellules de participation citoyenne installées dans les communes de l’Atlantique, du Zou-Collines, du Mono-Couffo et de l’Ouémé-Plateau. A en croire le Coordonnateur national de PartiCiP, Koami Gouton, plusieurs étaient poursuivis à travers cette activité d’observation des scrutins de renouvellement des mandats des élus locaux. Il s’agit, selon ses propos, à « assurer une campagne d’information et de communication sur le contenu du code électoral et les comportements de paix en période électorale, assurer la surveillance du vote du 28 juin 2015 et rendre publiques par tous moyens de communication les insuffisances notées dans l’organisation du scrutin en vue d’améliorer les processus ultérieurs ». Ainsi, l’implication de PartiCiP a été marquée par la formation des coordonnateurs départementaux du Programme ainsi que de ceux des communes sur le contenu du Code électoral. Cet exercice de mise à niveau a permis aux participants d’être outillés sur les innovations du code devant régir ces importantes élections de proximité dont la réussite constitue un sujet de préoccupation pour l’ONG ALCRER et SOCIAL WATCH, organisations mettant en œuvre le programme avec l’appui financier du Royaume des Pays-Bas. Cette phase de renforcement des capacités a donné lieu à l’animation de deux émissions sur une trentaine de radios de proximité pour informer les citoyens des dispositions du Code électoral. Ces dernières ont permis aux principales forces politiques au niveau local de prendre des engagements publics pour le développement de leur commune. Déployés sur le terrain le jour du scrutin, les animateurs des CPC ont procédé à l’observation du déroulement effectif, régulier et apaisé du scrutin aussi bien dans les centres de vote aussi bien en milieu urbain que dans les villages et hameaux. Munis de leur enthousiasme et de leurs matériels de travail, les émissaires de PartiCiP ont accompli avec succès leur mission de veille citoyenne sur les élections.